« 73 % des têtes de liste pour les élections communales sont des hommes »

Hannelore Goeman (sp.a) lance le site internet « http://quedeshommes.be »

Jeudi 20 septembre 2018 — Malgré le fait que toutes les listes sont composées pour moitié de femmes, la première place des listes est occupée par un homme dans quasi 2/3 des cas. C’est ce qui ressort des chiffres qu’Hannelore Goeman, députée bruxelloise et première candidate pour le sp.a à Schaerbeek, a rassemblés. Pour condamner cela, elle lance le site Internet : http://quedeshommes.be avec un aperçu de la situation par commune. Elle appelle les partis à veiller, à l’avenir, à davantage d’équilibre entre les hommes et les femmes à la tête de leur liste et demande aux électeurs de voter pour une femme le 14 octobre. 

À présent que les listes des élections communales sont connues dans toutes les communes bruxelloises, il ressort que les hommes sont encore toujours en tête. Littéralement : 73 % des listes dans les 19 communes ont un homme comme tête de liste. Même si, entre-temps, les listes sont composées pour moitié de femmes, la tête de liste reste un homme dans la plupart des cas. Certaines communes font mieux que d’autres, mais la teneur est toutefois très claire.

Pour attirer l’attention sur ce déséquilibre, la députée bruxelloise, Hannelore Goeman, lance le site Internet avec un aperçu du pourcentage de têtes de liste masculines par commune. 

Hannelore Goeman : « Les chiffres sont très frappants. Dans certaines communes, comme Etterbeek, par exemple, il n’y a tout simplement aucune femme tête de liste.De plus en plus de femmes font de la politique, mais elles jouent encore trop souvent les deuxièmes violons. Cela doit changer : les femmes ne constituent pas un second choix. Nous représentons la moitié de la population et devrions donc également être mieux représentées en tête de liste. Afin qu’à l’avenir, il y ait autant de bourgmestres féminins que de bourgmestres masculins, par exemple. »

Le sp.a prouve qu’il y a moyen de faire autrement, et qu’il n’y a absolument aucun problème à trouver des candidates féminines pour la tête de liste de l’opposition. Pour les prochaines élections communales, le parti met une femme comme premier candidat sp.a sur la liste dans 12 des 19 communes.  Par ailleurs, les femmes constituent la moitié de tous les candidats du sp.a. Vous trouverez un aperçu sur le site.

Hannelore Goeman députée bruxelloise et première candidate sp.a à Schaerbeek at sp.a