Bruxelles conserve la réduction groupe cible pour les artistes

Bruxelles conserve la réduction groupe cible pour les artistes

Hannelore Goeman (sp.a) « Les villes créatives sont des villes prospères »

Jeudi 23 février 2017 — La réduction groupe cible constitue une part importante du statut d'artiste. Il s'agit d'une sorte de diminution des charges permettant à des organisations et entreprises créatives d'engager des artistes à moindre coût. Il existe une grande incertitude quant à la poursuite de celle-ci, mais le Gouvernement a finalement décidé de conserver cette mesure de soutien pour les artistes. C'est ce qui ressort d'une question de la députée bruxelloise, Hannelore Goeman (sp.a), au Ministre de l'Emploi, Didier Gosuin. 

Au total, 1.781 artistes bénéficient de cette mesure auprès de 322 organisations créatives, pour un montant de 5,27 millions d'euros en 2016.

Le futur de cette mesure de soutien était plus qu'incertain après la sixième réforme de l'État. La plupart des autres réductions groupe cible, comme pour les personnes âgées et les personnes peu qualifiées, feront l'objet d'une réforme en profondeur et auront une interprétation très différente à terme. Mais pas la réduction groupe cible pour les artistes. Hannelore Goeman est satisfaite de la décision :

« Bruxelles connaît une scène artistique pétillante que jalousent de nombreuses autres villes. Du théâtre et la danse, à la mode, en passant par la cinématographie et les arts plastiques. Il y a ici de nombreuses organisations de niveau mondial, mais aussi des centaines d'initiatives de plus petite envergure qui tentent de se frayer un chemin et qui ont du potentiel. Il s'agit d'un atout particulier assorti d'une grande plus-value pour l'ensemble de la ville, également d'un point de vue économique. Les villes créatives sont des villes prospères. Je suis ravie que ce Gouvernement le perçoive et le chérisse, surtout alors que d'autres pouvoirs publics réduisent en permanence les budgets de la culture. C'est ce que j'appelle avoir un manque de vision. »