Chère Flandre, n'oublie pas les enfants à Bruxelles

Lundi 30 mai 2016 — Ce week-end, le Gouvernement flamand a approuvé le concept d'un nouveau système d'allocations familiales qui entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2019. Ces réformes menacent d'avoir des conséquences importantes pour les enfants à Bruxelles qui se rendent dans l'enseignement néerlandophone. La députée bruxelloise Hannelore Goeman (sp.a) : « En liant les suppléments aux allocations familiales, les enfants et jeunes bruxellois semblent passer à la trappe. J'espère que le Gouvernement bruxellois prévoit des compensations pour les enfants bruxellois qui se rendent dans l'enseignement néerlandophone. »

Les ménages bruxellois qui envoient leurs enfants dans l'enseignement néerlandophone, risquent de subir des conséquences négatives de cette réforme flamande des allocations familiales. La réforme des allocations familiales en Flandre prévoit en effet de lier tous les types d'allocations scolaires aux allocations familiales. Tant les allocations de maternelle que les allocations de participation sélectives pour les élèves de l'enseignement primaire et secondaire (les actuelles bourses d'études) semblent ainsi être réservés aux enfants flamands.

La députée bruxelloise Hannelore Goeman (sp.a) : « Cela m'inquiète sérieusement : qu'adviendra-t-il des enfants bruxellois dans l'enseignement néerlandophone ? Car le système flamand des allocations familiales qui est prévu, ne s'appliquera qu'aux enfants domiciliés en Flandre. Les enfants et jeunes bruxellois relèveront à l'avenir du système d'allocations familiales bruxellois, sous la compétence de la COCOM. Cela veut-il dire que les enfants bruxellois dans l'enseignement néerlandophone ne pourront plus recevoir d'allocation scolaire ? Dans une ville où un tiers des enfants grandit dans la pauvreté, il s'agirait là d'une énorme négligence. De cette manière, la Flandre lâche véritablement Bruxelles et met en danger l'avenir de nos enfants bruxellois. Pour le sp.a, tous les enfants de l'enseignement néerlandophone ayant droit à une allocation scolaire, doivent pouvoir l'obtenir sans exception. 

Contactez-nous

Hannelore Goeman

Chef du groupe sp.a RVG

sp.a Brussel