Codécision des riverains lors de l’aménagement de nouvelles stations à Schaerbeek-Evere

Hannelore Goeman (sp.a) est ravie du trajet de participation prévu

Mercredi 21 juin 2017 — La nouvelle ligne de métro vers le nord de Bruxelles (Schaerbeek, Evere) est l’un des principaux projets d’infrastructure à Bruxelles pour les dix prochaines années. L’aménagement de nouvelles stations aura un gros impact sur leur quartier. Il y aura également un trajet de participation pour impliquer les riverains dans le projet, a répondu le Ministre compétent, Pascal Smet (sp.a) à une question de la députée et Schaerbeekoise, Hannelore Goeman (sp.a). 

Le Gouvernement bruxellois a décidé de convertir le prémétro Nord-Sud en véritable ligne de métro et en la prolongeant avec 7 nouvelles stations à Schaerbeek et Evere. La Schaerbeekoise et députée bruxelloise pour le sp.a, Hannelore Goeman, est ravie de ces investissements supplémentaires dans les transports publics dans cette partie de la ville :

« Schaerbeek et Evere profiteront de ce désenclavement supplémentaire grâce aux transports publics. En même temps, la construction de nouvelles stations de métro offre également de très nombreuses opportunités au niveau du développement de l’espace public, de la multimodalité et de l’intégration du métro dans le quartier qui l’entoure. Lors de la planification de ce genre d'infrastructure, on travaille de plus en plus avec des concours et un trajet de participation. Nous trouvons cela très important : personne ne connaît aussi bien les besoins de leur propre quartier que les riverains ». 

Hannelore Goeman est dès lors ravie de la réponse du Ministre compétent, Pascal Smet (sp.a), lundi en Commission Infrastructure du Parlement bruxellois. Le Ministre a répondu qu’il libère des moyens supplémentaires pour réaménager l’intégralité des abords des nouvelles stations de métro. Par ailleurs, un trajet de participation encadré professionnellement sera mis sur pied afin que les riverains et les associations soient impliqués. 

« Bruxelles a un retard à éliminer en matière d’accompagnement participatif lors de grands projets. L’aménagement du tronçon (en surface) de la nouvelle ligne de métro 3, est une excellente opportunité pour choisir une nouvelle approche. Je suis également ravie que lors de l’aménagement de la nouvelle ligne de métro 3, sans aucun doute le plus grand projet de transports publics depuis des années, Pascal Smet choisit d'impliquer les riverains et le secteur associatif.

Hannelore Goeman