Enquête relative aux services communaux : Service Population en vedette

Enquête relative aux services communaux : Service Population en vedette

Un an avant les élections communales, le sp.a sonde la satisfaction à propos du Service Population des 19 communes bruxelloises

Mercredi 25 octobre 2017 — Cette enquête succède à l’enquête metr-o-net à propos de la propreté dans le métro bruxellois. Cette fois, il s’agit d'une enquête de satisfaction relative au service Population des 19 communes. Des questions ont été posées quant à l’accessibilité, au prix des document, au confort général, aux temps d'attente et à l’accueil à la maison communale.

L’enquête constitue une première étape. 30 personnes ont été sondées dans chaque Service Population des 19 communes bruxelloises. L’objectif est d’inciter les gens à compléter l’enquête en ligne via le site Internet Bxl19.

Jef Van Damme : « Les résultats sont relativement positifs. La commune ayant le pire score obtient malgré tout encore un score suffisant. La plupart des communes figurent bien au-dessus de la moyenne. Il n’y a pas de différence notoire entre les petites et les grandes communes. Les différences entre les communes « riches » et « pauvres », entre les communes du nord et du sud de la région, n’étaient pas non plus tellement significatives comme nous l’aurions supposé au début de cette enquête. Naturellement, il ne s’agit là que d’un échantillon.  Nous ne pouvons pas en tirer de conclusions définitives.  Pour pouvoir infirmer ou confirmer les résultats, davantage de personnes doivent compléter l’enquête. »

En moyenne, l’accessibilité (4/5) et la politesse du personnel du guichet (4/5) obtiennent un bon score. Le Bruxellois est également satisfait de la salle d’attente (3,9/5) et de la facilité d’obtenir des documents (3,8/5). Le confort général (3,6/5) et le temps d’attente (3,5/5) obtiennent de moins bons scores. Le Bruxellois est apparemment souvent dérangé par le prix qu’il doit payer (3/5). À ce stade, il est difficile de se prononcer quant au fait que les personnes sont interpellées en néerlandais. En effet, les enquêteurs ont rencontré trop peu de néerlandophones. C’est pourquoi Jef Van Damme appelle surtout les néerlandophones à compléter l’enquête. 

À la suite de l’enquête, le sp.a formulera quelques recommandations. Jef Van Damme : « Une première recommandation que nous aimerions formuler est de diminuer le prix des documents. Les documents de base tels qu’une preuve de bonne vie et mœurs ou un extrait d’acte de naissance doivent être gratuits. Les documents payants, comme un passeport, doivent avoir le même prix partout. »

Il faut également réexaminer les heures d'ouverture. Le sp.a ne veut pas que les services communaux soient davantage ouverts, mais bien qu’ils ouvrent à d’autres heures, par exemple, un service en soirée au moins deux fois par semaine dont une soirée jusqu’à 20h00. Actuellement, il n’y a qu’une seule commune qui est ouverte jusque 19h45. La plupart des communes sont ouvertes une soirée par semaine jusqu’à 19 heures.

Bien que les maisons communales soient accessibles aux personnes en fauteuil roulant, l’entrée qui leur est réservée est souvent éloignée, à l’arrière du bâtiment. C’est fastidieux. Les personnes moins valides ou avec une poussette d’enfant, prennent dès lors malgré tout l’escalier. Le sp.a estime que cela doit changer.

 

L’enquête en ligne est accessible via ce lien, où vous pourrez également consulter les résultats par commune. 

Jef Van Damme
Jef Van Damme chef de groupe parlement bruxellois at groupe sp.a