La « commune la plus jeune » de Bruxelles aspire à un espace d’étude

La « commune la plus jeune » de Bruxelles aspire à un espace d’étude

Le sp.a Molenbeek veut que la commune de Molenbeek mette un espace d’étude à disposition des écoliers et des étudiants

Vendredi 1 juin 2018 — En juin commence la période de blocus et d’examen pour les écoliers et les étudiants. Pour de nombreux jeunes Moleenbeekois, il n’est pas évident de trouver un bon endroit pour l’étude. De nombreux ménages ont de petites habitations, n’ont pas le WiFi ou il fait tout simplement trop chaud pour pouvoir étudier. Le sp.a Molenbeek veut que la commune ou le CPAS de Molenbeek mette un espace public à disposition des jeunes qui veulent étudier.

Il s’agit d’un phénomène annuel : des jeunes qui ont de petits logements, ont besoin du WiFi pour leurs études ou aiment simplement étudier ensemble peuplent massivement le peu d’espaces disponibles à Bruxelles pour étudier, comme les bibliothèques publiques, par exemple. À la ville de Bruxelles, le CPAS a ouvert un grand espace au mois de juin. L’asbl BRIK a rassemblé les bons lieux d’étude sur un site Internet pratique, mais malheureusement, il y a aucun endroit à Molenbeek. 

« À Molenbeek-Saint-Jean, cependant la commune la « plus jeune » de Bruxelles, la commune ne prend aucune initiative, » déclarent Jef Van Damme et Tania Dekens, tous deux conseillers communaux pour le sp.a à Molenbeek. « Nous demandons que la commune veille à ce que les jeunes Molenbeekois qui le souhaitent puissent également étudier dans leur propre commune. La commune, le CPAS et les asbl communales disposent de nombreux espaces qui peuvent être utilisés par les écoliers et étudiants molenbeekois. »

Les endroits potentiels auxquelles pensent les membres du sp.a sont la Salle Sippelberg, le Centre Culturel Maritime, les salles polyvalentes des maisons de quartier et des maisons des jeunes ou les bâtiments du CPAS. 

Jef Van Damme et Tania Dekens déposeront une motion à ce sujet au conseil communal de Molenbeek.