Le parc du Cinquantenaire ne peut rester un parking

La Ville de Bruxelles veut installer des horodateurs dans un parc où il est interdit de se stationner

Mardi 8 novembre 2016 — En mai 2015, Jef Van Damme (sp.a) a interpellé la Ministre de l'Environnement, Céline Fremault (cdH) à propos du fait que la magnifique esplanade du Parc du Cinquantenaire était utilisée de façon massive pour le stationnement illégal. Plus d'un an plus tard, la situation est inchangée et le dossier est dans l'impasse. Plus encore, la Ville de Bruxelles entend régulariser la situation et même installer des horodateurs dans le parc. « C'est absurde et inacceptable », selon Jef Van Damme. 

Le Parc du Cinquantenaire est l'un des plus beaux parcs de Bruxelles et l'esplanade offre une magnifique perspective. Il s'agit, à juste titre, d'un site pour les touristes nationaux et étrangers offrant l'une des plus belles vues sur la ville. Toutefois, cette esplanade est, de fait, un parking depuis des années. Les gens qui travaillent dans le quartier, viennent s'y stationner illégalement, sans payer et sans aucune limite horaire. Et on ne fait rien contre cela. En mai 2015, Jef Van Damme (sp.a) a interpellé la Ministre de l'Environnement, compétente pour la gestion du Parc, à ce propos. La Ministre a organisé une concertation avec les différents organismes concernés, Bruxelles Environnement (qui gère le parc), la Régie des Bâtiments (qui gère les voiries), la Ville de Bruxelles et la commune d'Etterbeek.

Actuellement, aucune avancée n'est enregistrée dans le cadre de ce dossier, c'est ce qui ressort de la réponse de Céline Fremault à une nouvelle question de Jef Van Damme. Plus encore, apparemment, la Ville de Bruxelles veut « régulariser » ce parking illégal et même installer des horodateurs. « C'est totalement aberrant », déclare Jef Van Damme. « Au lieu de faire en sorte, via quelques interventions simples, d'éviter que le stationnement illégal se poursuive, comme l'installation de quelques barrières, la Ville veut conserver un parking illégal à l'un des plus beaux endroits de Bruxelles et même y encaisser des redevances de stationnement ».

Jef Van Damme veut que des mesures rapides soient prises pour protéger le parc contre ceux qui s'y stationnent illégalement. Pour les membres du personnel, les visiteurs et les fournisseurs, on peut prévoir un parking officiel, limité et autorisé derrière le bâtiment. L'endroit est d'ailleurs très bien désenclavé grâce aux transports publics. « Le Parc du Cinquantenaire avec son esplanade est un site magnifique pour les Bruxellois et les touristes », déclare Jef Van Damme. « Il ne peut pas être transformé insidieusement en parking. Il est temps que tous les pouvoirs publics concernés fournissent des efforts pour faire respecter les lois et règlements existants »