Le sp.a à la Ville de Bruxelles se présente aux élections communales avec une liste citoyenne ouverte

Mardi 8 mai 2018 — La section du sp.a à la Ville de Bruxelles a décidé hier soir de se présenter aux élections communales en composant une liste citoyenne ouverte. C'est l'ex Echevine en charge de la Participation citoyenne, de la Revitalisation urbaine et des Affaires néerlandophone à la Ville de Bruxelles, Ans Persoons qui mènera cette liste citoyenne. Le programme de la liste sera défini via un trajet participatif.  Les premiers noms et fers de lance seront communiqués d'ici la fin du mois.

« Au cours de ces dernières semaines et de ces derniers mois, nous avons discuté avec de nombreux Bruxellois. Un élément fondamental revient à chaque fois : nous devons faire de la politique autrement dans cette ville. Cette collaboration est une réponse à ce constat. Ce sont des Bruxellois engagés, en provenance de tous les quartiers et différentes communautés, qui reflètent la richesse de notre ville, qui figureront sur notre liste. Nous avons ainsi réuni une équipe très diversifié de personnes. Ils partagent tous ce besoin d’une politique plus sociale, plus progressiste et plus durable mettant les habitants au premier plan », déclare Ans Persoons.

« Nous procédons de manière très participative. Ensemble, toute l'équipe rédigera le programme, définira les priorités et choisira un nom pour porter notre message. La section de la Ville de bruxelles m'a donné le mandat de nous lancer, ce que nous faisons directement avec plein d'enthousiasme et d’envie ! », ajoute Ans Persoons qui promet une liste super diversifiée et un programme audacieux. 

Le Ministre Bruxellois, Pascal Smet, a quant à lui décider de ne pas figurer sur les listes des élections d’octobre.

« Après avoir bien réfléchi et après douze ans au conseil communal, je ne souhaite plus m'engager pour un mandat local. Dans l’esprit du décumul, le moment est venu pour un renouveau au niveau local. Participer à une élection pour démissionner directement si l’on est élu fait partie de l’ancienne culture politique. Par ailleurs, je veux pouvoir me concentrer totalement sur la Région et ensuite sur les élections régionales du 26 mai en 2019. Néanmoins il est évident que je participerai à ce nouveau projet urbain avec enthousiasme en apportant tout mon soutien à Ans et notre équipe de citoyens Bruxellois lors de la campagne. La ville a besoin d’oxygène et cette initiative en est la parfaite réponse », déclare Pascal Smet.