Les économies réalisées par le Fédéral mettent un terme aux nouvelles maisons médicales

Hannelore Goeman (sp.a) : « L'État fédéral vise les patients les plus faibles »

Mardi 25 octobre 2016 — La décision budgétaire de la Ministre, Maggie De Block (Open Vld) vise les plus faibles. Les économies réalisées sur les soins de santé sont énormes. Ainsi, la Ministre, Maggie De Block supprime pas moins de 902 millions d’euros dans les soins de santé. Ce qui a des conséquences pour l'extension des maisons médicales à Bruxelles. 

Hannelore Goeman (sp.a) : « Dans une ville où un cinquième de la population bruxelloise doit reporter des visites chez le médecin pour raisons financières et où il y a un manque de médecins généralistes, les maisons médicales sont indispensables. Il est donc incompréhensible que Maggie De Block (Open Vld), et le Gouvernement fédéral, aient décidé de ne plus donner aucun agrément aux nouvelles maisons médicales. Tous les investissements sont suspendus. Et personne ne sait jusqu'à quand. »

Cela fait déjà des dizaines d'années que les maisons médicales offrent des soins accessibles et de qualité à tous ceux qui habitent dans les environs du centre. Le patient ne doit lui-même plus payer pour les consultations ou les visites à domicile, il ne faut pas payer de ticket modérateur, tout est directement réglé avec la mutuelle. Ceci abaisse le seuil d'accès aux soins de santé, surtout pour les personnes qui ont des problèmes financiers. C'est précisément pour cette raison que le Gouvernement bruxellois décide d'investir dans l'extension du réseau de maisons médicales. Pour Hannelore Goeman, il est dès lors incompréhensible que l'État fédéral fasse des économies dans ce domaine.

Hannelore Goeman (sp.a) : « Maggie De Block cherche à réaliser des économies là où ce n'est pas possible : ces patients ont de toute façon besoin de soins médicaux. Le risque de réaliser davantage de dépenses en raison de soins plus spécialisés et de davantage d'admissions à l'hôpital est réel. À terme, cela représentera donc un coût pour l'ensemble de la société. J'interrogerai donc les Ministres bruxellois compétents, Guy Vanhengel (Open Vld) et Didier Gosuin (DéFI) sur l'impact de cette décision pour Bruxelles. Et j'espère que le Ministre Guy Vanhengel parviendra à convaincre sa collègue de parti de ne pas réaliser des économies sur le dos des plus faibles ».