Lorsque les comptes s’enfoncent toujours plus dans le rouge : présentation du plan d'action bruxellois contre l’endettement

Lorsque les comptes s’enfoncent toujours plus dans le rouge : présentation du plan d'action bruxellois contre l’endettement

Hannelore Goeman (sp.a) propose 5 mesures bruxelloises pour mettre fin à l’accumulation de dettes

Mardi 16 janvier 2018 — Gagner de l’argent sur la misère des autres, le sp.a trouve cela injuste et inacceptable. Hier, le président du sp.a, John Crombez, a présenté un plan en 10 points contre l’industrie de la dette. Jeudi, Hannelore Goeman présentera un plan d’action bruxellois spécifique pour lutter contre l’endettement. 

Hannelore Goeman : « Il s’agit de cinq propositions concrètes pour lutter contre l’accumulation de dettes. » Il sera présenté le 18 janvier au Parlement bruxellois.

Un cas de la pratique quotidienne : Monsieur X reçoit une facture d'hôpital de 91,21 euros. Lors du premier rappel, la facture s’élève déjà à 165,21 euros. L’hôpital transmet le recouvrement à l’amiable à un huissier de justice. Cet huissier de justice impute des frais de dossier, ce qui fait monter la facture à 328,10 euros. Monsieur X bénéficie d’un plan d’amortissement pour cette facture. Lors de chaque remboursement de 25 euros, l’huissier de justice impute toutefois encore 4,80 euros. Après six paiements de 25 euros et un de 50 euros, monsieur X doit encore toujours payer 144,61 euros.

Hannelore Goeman : « Malheureusement, l’homme du présent témoignage n’est pas seul dans ce cas. Un Bruxellois sur dix lutte avec les factures impayées et tous les coûts que cela engendre. La principale cause n’est pas uniquement la pauvreté croissante dans notre ville, mais aussi la croissance sauvage d’une véritable industrie de la dette qui gagne de l’argent sur l’endettement en imputant des frais supplémentaires souvent illégitimes. »

Hannelore Goeman estime cela inacceptable. La part de la population bruxelloise présentant un risque de pauvreté ou d’exclusion sociale se situe entre 34 % et 41 %. C’est pourquoi Bruxelles doit investir dans une politique qui évite l’endettement chez les citoyens et restreint l’industrie de la dette. Dès lors, elle a élaboré, conjointement avec le Ministre Pascal Smet, un plan d'action bruxellois avec cinq propositions concrètes.

 

Programme :

9h30 - 10h00 :            Accueil avec café

10h00 – 10h15 :         Témoignages : comment vivre avec des dettes

10h45 – 11h15 :         Présentation du plan d'action bruxellois du sp.a contre l’endettement par Hannelore Goeman, députée bruxelloise (sp.a)

11h15 – 11h30 :         Questions du public

 

Modalités pratiques :

Date : Jeudi 18 janvier 2018 à 9h30

Lieu : Parlement bruxellois, rue du Lombard 69, 1000 Bruxelles.

Inscriptions par e-mail : bcomer@parlement.brussels