Parcelle multiconfessionnelle séparée du rest du cimetière de Schaerbeek-Evere

Parcelle multiconfessionnelle séparée du rest du cimetière de Schaerbeek-Evere

Mardi 30 janvier 2018 — Le député sp.a Fouad Ahidar qualifie d’inadmissible la mise en place du grillage qui cloisonne la parcelle multiconfessionnelle du cimetière de Schaerbeek-Evere et interpellera le ministre-président Rudi Vervoort sur cette problématique. 

Depuis peu, le service compétent de la commune de Schaerbeek a pris la décision de complètement cloisonner la parcelle multiconfessionnelle du cimetière Schaerbeek-Evere par un grillage.

Une décision que Fouad Ahidar qualifie de scandaleuse et d’une démarche digne du temps de « l’Apartheid ».

Ce grillage, en plus d’encercler toute la zone, a rendu le passage principal inaccessible, obligeant ainsi les personnes venues se recueillir sur la tombe de leur proche à parcourir 1390m, au lieu des 570m initial.

Fouad Ahidar ajoute «  ce qui se passe ici est intolérable et choquant. Ces grillages sont dignes d’une prison. Quel est le message que l’échevin cherche à faire passer ? Les défunts des religions musulmane, orthodoxe et israélite ont le droit de reposer ensemble, en paix. Ce cimetière était le symbole d’un rassemblement. Installer ce grillage n’est que l’expression d’une volonté d’exclure et de séparer les communautés. Même dans un cimetière, nous cherchons encore à créer des différences et des exclusions, c’est scandaleux. ».

A cet effet, Fouad Ahidar se rendra sur place demain matin dès 9h30 et interpellera le ministre Ministre-Président Rudi Vervoort, également en charge des pouvoirs locaux sur le cloisonnement de cette parcelle.

Fouad Ahidar invite également les citoyens à signer la pétition mise en ligne.