Saint-Gilles est la première commune bruxelloise à s’affilier à l’Alliance de la Consigne

Lundi 14 mai 2018 — Le Collège de Saint-Gilles a décidé jeudi de s’affilier, en tant que première commune bruxelloise, à l’Alliance de la Consigne et demande au Gouvernement bruxellois d’instaurer également un consigne sur les bouteilles PET et les canettes en Région bruxelloise.

L’idée d’une consigne sur les bouteilles PET et les canettes comme solution aux déchets sauvages ne tombe pas du ciel. Toute une série de pays européens comme l'Allemagne, tous les pays scandinaves, la Croatie et la Slovénie prélèvent déjà une consigne sur les bouteilles en plastique et les canettes, avec succès. Au cours des derniers mois, la discussion sur l’extension de la consigne sur les bouteilles PET et les canettes a, une nouvelle fois, été dans l’actualité. Et ce, grâce à l’Alliance de la Consigne.

L’Alliance de la Consigne est une initiative du réseau de recyclage du Benelux (Recycling netwerk Benelux) et est soutenue par les pouvoirs locaux, les entreprises, les organisations environnementales et tous ceux qui sont convaincus que la consigne est une solution durable à moins de déchets et de détritus non ramassés. Entre-temps, plus de 400 villes et communes belges et néerlandaises, et d’autres partenaires soutiennent l’Alliance de la Consigne.

« Ce n’est pas un hasard si toute une série de villes et communes s’affilient à l’Alliance de la Consigne. Le niveau local fournit déjà des efforts énormes pour lutter contre les déchets sauvages et garder les rues et places publiques propres. Toutes les villes ont intérêt à une approche structurelle à la source du problème. », déclare Willem Stevens (sp.a), Échevin du Développement Durable à Saint-Gilles.

Il est important que les communes bruxelloises se prononcent aussi et marquent leur soutien à l’Alliance de la Consigne et à l’idée d’étendre la consigne aux bouteilles en plastique et aux canettes.

Willem Stevens : « Malheureusement, pour beaucoup, Bruxelles est synonyme de ville sale. Les déchets sauvages constituent, en outre, un facteur important et grâce à l’instauration d’une consigne sur les bouteilles en plastique et les canettes, nous pouvons rendre les quartiers, les rues et les places publiques plus propres. » 

 

Willem Stevens

Echevin du Développement durable à St-Gilles