« The return of the milk snatcher »

Le sp.a Molenbeekois dénonce la dégradation du domaine social au CPAS

Jeudi 14 décembre 2017 — Le budget du CPAS molenbeekois pour 2018, qui est voté ce soir au conseil communal, prévoit de lourdes économies sur le dos des Molenbeekois les plus vulnérables. Ainsi, l’administration communale de droite prévoit des économies sur le lait pour les jeunes enfants, sur l’intervention dans la facture d’eau potable, sur le soutien aux étudiants vulnérables... « C’est inacceptable », estime le sp.a molenbeekois. 

Les finances de la commune de Molenbeek ne se portent pas bien depuis que la coalition MR-Vld-cdH-Écolo-Groen la dirige. Plus grave encore, elle fait des économies auprès des plus faibles de notre société, au CPAS.

« La commune économise 1,6 millions d’euros sur sa contribution au CPAS », déclare Tania Dekens, membre du bureau du CPAS pour le sp.a à Molenbeek. « Par ailleurs, on prévoit, consciemment, trop peu d’argent pour pouvoir payer les revenus d’intégration sociale en 2018, de sorte que l’on devra encore faire des économies supplémentaires en 2018. »

Les socialistes molenbeekois sont également particulièrement fâchés à propos de la manière selon laquelle la majorité molenbeekoise fait des économies. Les économies touchent surtout des familles en difficultés. Ainsi, la majorité prévoit moins d’argent pour le lait pour les jeunes mères, pour le soutien aux familles qui ne parviennent pas à payer la facture d’eau potable, au soutien aux étudiants en situation de précarité et pour l’encadrement des personnes bénéficiant des revenus d'intégration sociale.

« Dans les années ‘70, Margaret Thatcher a fait des économies sur le lait pour les jeunes enfants en Angleterre, nous voyons actuellement que l’administration communale de Molenbeek fait la même chose », déclare Tania Dekens. « À Molenbeek, nous avons 2 échevins écolos, Annalissa Gadaleta de Groen et Sarah Turine d’Écolo qui ont récemment écrit un livret sur les problèmes sociaux à Molenbeek et leur degré de gravité. Dès lors, je ne comprends absolument pas comment elles peuvent soutenir une politique d’économie asociale de ce type qui ne fera qu’accroître la pauvreté. » 

Tania Dekens
Tania Dekens

Conseillère CPAS à Molenbeek

sp.a Molenbeek