Vote en commission logement de la nouvelle allocation au logement

Fouad Ahidar se félicite que l'ordonnance introduisant une indemnité locative généralisée à Bruxelles ait finalement été approuvée

Destinée à soutenir les personnes en difficulté financière dans l’attente d’un logement social, Fouad Ahidar, député sp.a et président de la commission Logement au Parlement bruxellois se réjouit de la mise en place de l’extension de l’allocation au loyer qui permettra d’augmenter le pouvoir d’achats des personnes en difficulté.

A Bruxelles, ce sont plus de 40 000 personnes qui sont dans l’attente d’un logement social. Une problématique qu’il est impossible de résoudre à court terme. Avec cette nouvelle formule de l’allocation au logement, tous les moyens ont été mis en œuvre pour combler les aides mises en place par l’ancienne législature et pour augmenter le pouvoir d’achats des familles en difficulté.

« Cela fait plus de 15 ans que je travaille sur les problématiques liées au logement et plus précisément sur les pistes à envisager pour remédier aux manques de logements sociaux. En 2009 déjà, je proposais d’octroyer une allocation à tous les ménages en attente d’un logement social depuis plus de 5 ans et de lever la restriction de l’octroi de cette allocation au logement communaux. L’allocation mise en place dans la législature précédente, ou le sp.a était d’ailleurs en opposition, était un vrai flop. Les conditions d’accès étaient tellement strictes et les procédures tellement compliquées que 43 ménages seulement ont pu en bénéficier » explique Fouad Ahidar.

En effet, cette nouvelle ordonnance simplifiera non seulement les conditions d’accès mais elle permettra d’octroyer cette allocation à un maximum de personnes en difficulté.  Alors que précédemment cette allocation s’élevait à 100 euros par mois, celle-ci s’élèvera dorénavant à 160 euros, pouvant être majorée de 60 euros par mois maximum. Celle-ci pourra également être doublée pour les familles monoparentales.

« En tant que président de la commission Logement, je suis plus que fier de savoir que cette aide pourra dorénavant être octroyée au plus grand nombre ».

En effet, La règle générale prévoyait que l’aide pouvait être octroyée aux personnes ayant un revenu égal ou inférieur au RIS (revenu d’intégration sociale). Dorénavant, 5 catégories supplémentaires pourront prétendre à cette aide : les candidats-locataires avec 6 points de priorité, les personnes victimes de violences intrafamiliales, les personnes handicapées, les sans-abris et les personnes ayant déménagé d’un logement inadéquat ou inadapté dans les 6 mois.

Selon Fouad Ahidar la construction et la rénovation des logements publics à Bruxelles n’avancent que très lentement.

« Nous ne pouvons plus nous permettre de laisser des familles dans la détresse, sous prétexte que des mauvais choix politiques ont été pris dans le passé. Tant que le gouvernement ne sera pas capable de pallier à la demande sociale, il faut prévoir un budget pour combler cette demande et permettre aux gens de vivre dans des endroits décents. En tant que président de commission, cette nouvelle ordonnance constitue pour moi une très belle avancée. Et je resterai plus qu’attentif à sa mise en application en exigeant une évaluation annuelle ». 

Contactez-nous
Fouad Ahidar Député sp.a et président commission Logement au Parlement bruxellois, groupe sp.a
Fouad Ahidar Député sp.a et président commission Logement au Parlement bruxellois, groupe sp.a
A propos de sp.a Brussel

sp.a Brussel
Grasmarkt 105/37
1000 Brussel